Actualités

Professionnels
de la coiffure et clients, postez et échangez vos avis en rejoignant le club.

Mon coiffeur s'engage

Interview audio de M. Minjollet pour Neoplanete

Soumis par Deborah le

Découvrez l'interview audio de M. Minjollet, directeur des Institutions de la Coiffure, pour la web radio du magazine Néoplanete. Pour écouter son interview, reportez-vous à la playlist en bas de cet article.


Jacques Minjollet, directeur des Institutions de la Coiffure, nous en dit plus sur ce label vert et ces coiffeurs « éco-citoyens ».

Contenu de l'interview audio :

interview Part. 1 :
Ça décoiffe ! Les Institutions de la Coiffure, membres du groupe d’assurance AG2R La Mondiale, ont lancé le label « Développement durable, mon coiffeur s’engage ». Celui-ci encourage l’adaptation du salon de coiffure au bien-être des employés mais aussi des clients. Il se traduit par une véritable démarche d’amélioration de ses performances environnementales. Un engagement à souligner car il est vrai qu’entre les teintures chimiques, l’eau qui coule à flot, les déchets, les nuisances sonores, la consommation d’énergie… les salons de coiffure sont bien loin d’afficher une image green.

interview Part. 2 :
De plus en plus de salons de coiffure font des efforts en matière de responsabilité sociale en environnementale. Ceux là  sont récompensés par le label « Développement durable : mon coiffeur s’engage ».
Savez-vous ce que représente 60 000 MWh ? C’est la consommation énergétique des salons en France par an, soit l’équivalent de la consommation énergétique de 18 000 habitants  ! Il existe désormais des sèches cheveux qui lient la puissance, les économies d’énergie… et la légèreté pour les coiffeurs, bien-être que l’on  oublie trop souvent. La santé passe aussi par des produits respectueux du client mais aussi des salariés. En effet, le métier de coiffeur est classé comme cancérogène « probable », selon la revue spécialisée britannique. Vous êtes près d’un million chaque jour à vous rendre dans un salon de coiffure. Jacques Minjollet nous parle de l’aspect sociétal de celui-ci.

interview Part. 3 :
Au 1er décembre 2011, 78 salons de coiffure étaient labellisés et plus de 800 demandes d’évaluation étaient en cours de traitement ! Comment peut-on savoir si notre salon de coiffure est labellisé ? Qui décide et comment se passe la certification ? Le label « Développement durable, mon coiffeur s’engage » est valable 3 ans.

interview Part. 4 :
Pourquoi le groupe d’assurance AG2R La Mondiale s’est-il engagé ? La prévention auprès des jeunes apprentis est aussi le mot d’ordre pour le directeur des Institutions de la Coiffure. Chaque année, 8 millions de m3 se déversent dans les bacs des salons français, soit l’équivalent de 6500 piscines municipales. D’où l’importance d’adopter une éco-attitude !

Propos recueillis par Teddy Follenfant

Audio: 

<< Retour à la liste des articles