Coiffeurs

Professionnels
de la coiffure et clients, postez et échangez vos avis en rejoignant le club.

Mon coiffeur s'engage

Les risques du métier

Profession artistique, la coiffure est aussi un métier difficile. Travailler dans un salon de coiffure comporte des contraintes et des enjeux sur la santé :

  • Position debout, nuisances sonores, manipulation d'outils coupants, de produits chimiques...
  • Allergies cutanées ou respiratoires, troubles musculo-squelettiques...

Un salon labellisé « Développement durable, mon coiffeur s'engage » déploie des initiatives d'information et de prévention pour une ambiance privilégiant le bien-être et la santé.
Résultat : les conditions de travail sont plus agréables, un dialogue actif s'instaure. Fidélisés, les collaborateurs adhèrent à la culture d'entreprise, apprécient de travailler dans un salon ergonomique, de manipuler des produits de moins en moins nocifs ; le recrutement de nouveaux coiffeurs est facilité.

-

Les troubles musculo-squelettiques représentent la moitié des maladies professionnelles des coiffeurs. Facteurs déclenchants : dos cambré, tête penchée, coude levé, bras tendu, poignet tordu. Adoptez "les bons gestes" téléchargeables dans la rubrique "Engagements".

-

Quelle est la proportion de Français qui cherche à économiser l'eau ?

50 %
67 %
75 %

Bonne réponse !
67 % (deux personnes sur trois) ont aujourd'hui cette démarche. Ils étaient 52 % en 1995.
La première raison invoquée : éviter le gaspillage de cette ressource naturelle... puis réduire sa facture.

Mauvaise réponse !
Retentez votre chance...

-

Sur une durée d'un mois, quel est le gaspillage d'eau d'un robinet qui fuit d'une goutte d'eau par seconde ?

1 815 litres
2 920 litres
3 670 litres

Bonne réponse !
Environ 2 920 litres d'eau gaspillés ! A méditer quand on sait que 20 litres d'eau, c'est la quantité minimum dont une personne a théoriquement besoin pour vivre dans des conditions saines.

Mauvaise réponse !
Retentez votre chance...